Service-public.fr

Volontariat associatif

Le volontariat associatif est un dispositif ouvert aux 25 ans et plus remplissant certaines conditions. Son objectif est de renforcer la cohésion nationale et la mixité sociale par la participation à des actions d'intérêt général dans des domaines variés : éducatif, environnemental, humanitaire, sportif, etc. Les actions à caractère religieux ou politique sont exclues. Les missions exercées dans le cadre du volontariat associatif sont indemnisées et les droits aux prestations sociales conservés.

Conditions d'accès

Pour conclure un volontariat associatif, il faut remplir les conditions cumulatives suivantes.

Âge

  • Avoir plus de 25 ans (pas d'âge maximum).

Nationalité

  • Être citoyen français ou d'un pays de l'Espace économique européen (EEE),
  • ou résider légalement en France depuis au moins 1 an,
  • ou être ressortissant d'un pays où sont affectés des volontaires associatifs français.

Situation professionnelle

  • Il ne faut pas être salarié, ni agent public de l'organisme auprès duquel est effectué le volontariat. Toutefois, les volontaires associatifs peuvent être dirigeants bénévoles de l'organisme auprès duquel ils réalisent leur mission.

Indemnisation

Montant de l'indemnisation

Le volontariat associatif n'est pas un contrat de travail : la personne volontaire bénéficie d'une indemnité qui prend en compte le temps consacré à la mission et qui varie entre 119,02 € et 796,97 €.

Elle perçoit en plus une prestation en nature ou en espèces (correspondant aux frais d'alimentation ou de transport) qui ne peut pas excéder 50 % du montant de l'indemnité.

Il n'y a pas d'indemnité de fin d'engagement.

Si le volontaire a rompu un contrat de travail pour effectuer son engagement, cette rupture est considérée comme une démission légitime. Le volontaire retrouve intacts ses droits à l'assurance chômage et au RSA à la fin de son engagement.

À savoir le volontariat associatif effectué dans un département d'outre-mer ou dans une collectivité d'outre-mer est soumis à des conditions différentes notamment en matière d'indemnisation.
Allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE)

Durant sa mission, le volontaire reste inscrit à Pôle emploi mais change de catégorie dans la classification des demandeurs d'emploi. Il est classé dans la 4è catégorie qui correspond aux personnes sans emploi, non immédiatement disponibles et à la recherche d'un emploi.

Le versement des allocations chômage est suspendu pendant la durée de la mission et reprend lorsqu'elle est terminée. La mission n'a pas de conséquence sur le montant et la durée des allocations chômage. À la fin de la mission, il est nécessaire d'actualiser sa situation auprès de Pôle emploi.

Attention avant le commencement de la mission et afin de ne pas devoir verser un trop-perçu à Pôle emploi, il est impératif d'actualiser sa situation le plus rapidement possible.

En ligne

Pôle emploi : espace personnelPôle emploi

Par téléphone au 3949

Où s'adresser ?

Pôle emploi pour les demandeurs d'emploi - 3949

Combien de temps dure une mission ?

Le volontariat associatif dure entre 6 et 24 mois.

La durée cumulée des contrats de volontariat associatif pour une même personne ne peut pas excéder 36 mois.

Où s’informer ?

    Références

    Questions ? Réponses !

    Pour en savoir plus