Le budget de la ville

Publié le 28/07/2016
https://www.leliondangers.fr//le-budget-de-la-ville

 

Budget général 2018 : les chiffres à retenir


COMPTES ADMINISTRATIFS 2017 :
Recettes de fonctionnement : 3 811 291 €
Dépenses de fonctionnement : 2 496 691 €
Recettes d’investissement : 1 476 288 €
Dépenses d’investissement : 837 210 €
Résultat de l'exercice : + 639 078 €

BUDGET PRIMITIF 2018 :
Section de fonctionnement : 3 453 438 €
Section d’investissement : 3 775 650 €

Ressources financières de la ville

Évolution des dotations* versées par l’État
La Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) constitue la principale aide versée par l'État. Elle est calculée à partir de diverses données dont la population et la superficie de la commune. Avec une population légale de 4 807 habitants au 1er janvier 2018, le montant des différentes dotations* attribuées au Lion d’Angers s’élève à 989 290 € pour cette année, soit 206 € par habitant (contre 169 € par habitant en 2017).
Le regroupement des communes historiques du Lion d’Angers et d’Andigné au 1er janvier 2016 a permis de garantir durant trois ans le maintien de la DGF et sa majoration de 5 %.

DGF : Dotation Globale de Fonctionnement – Montant 2018 : 489 145 € (2017 : 485 322 €)
DSR : Dotation de Solidarité Rurale – Montant 2018 : 454 573 € (2017 : 280 622 €)
DNP : Dotation Nationale de Péréquation – Montant 2018 : 45 572 € (2017 : 37 977 €)

Gestion de la dette
Comme un particulier, la collectivité a recours à des emprunts pour financer ses réalisations. Des intérêts sont générés et dus par la collectivité. Une bonne gestion des emprunts assure ainsi la santé financière de la collectivité.
Tout comme l’an dernier, aucun nouvel emprunt n’est prévu cette année. La dette du Lion d’Angers, d’un montant de 2,048 millions d’euros, s’élève à 426 € par habitant, soit un montant bien inférieur à la moyenne régionale des communes de notre strate qui est de 769 € par habitant.

Fiscalité
Suite à la mise en place de la taxe GEMAPI par la Communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou au 1er janvier 2018, les élus ont souhaité une neutralisation de la fiscalité directe locale en baissant les taux communaux.
Un montant de 1 696 111 € est attendu comme produit fiscal global.

TAUX DES DIFFÉRENTES TAXES POUR 2018 :
Taxe d’habitation : 12,70 % (baisse d’1 % par rapport à 2017)
Taxe sur le foncier non bâti : 35,43 % (baisse d’1 % par rapport à 2017)
Taxe sur le foncier bâti : 17,92 % (baisse d’1 % par rapport à 2017)