MESURES DE PREVENTION A DESTINATION DES ELEVEURS DE VOLAILLES l Particuliers & professionnels

Publié le 05/11/2020
https://www.leliondangers.fr//news/mesures-de-prevention-destination-des-eleveurs-de-volailles-l-particuliers-professionnels

Virus influenza aviaire

Evolution du virus influenza aviaire: La France élève le niveau de risque et renforce la mise en oeuvre des mesures de prévention dans les élevages de volailles

Dans un communiqué de presse, jeudi 5 novembre, le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a annoncé le passage au niveau "élevé" du risque d'introduction du virus influenza aviaire ainsi que la prise de mesures de prévention à prendre pour les professionnels et particuliers détenteurs d'oiseaux et des chasseurs. 

Point de situation 

Le 23 octobre, le virus influenza aviaire hautement pathogène a été détecté sur deux cygnes aux Pays-Bas. Depuis, le nombre de cas ne cesse d'augmenter en Europe dans la faune sauvage. Des cas ont également été confirmés dans des foyers domestiques aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni. 

L'influenza aviaire hautement pathogène est une maladie animale infectieuse, virale, très contagieuse qui affecte les oiseaux.

A ce jour, il n'existe pas de cas confirmé en France. La consommation de viande, foie gras et oeufs ne présente aucun risque pour l'homme. 

La France, territoire au risque "élevé"

La France est un territoire de passage des oiseaux migrateurs sauvages, ce qui augmente le risque d'introduction du virus en France. C'est donc pour cela que le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé de classer le territoire comme étant à risque "élevé" d'introduction du virus.  

Les mesures à prendre pour les éleveurs, particuliers et professionnels, et les chasseurs

Les éleveurs, particuliers et professionnels, d'oiseaux et les chasseurs, sont appelés au respect des mesures de biosécurité ainsi qu'à un surveillance accrue. 

A compter du 6 novembre, les mesures à respecter sont les suivantes pour le département de Maine-et-Loire qui est classé comme département à risque: 

  • Claustration ou protection des élevages de volailles par un filet avec réduction des parcours extérieurs pour les animaux; 
  • interdiction de rassemblement d'oiseaux (exemples: concours, foires ou expositions); 
  • interdiction de faire participer des oiseaux originaires de ces départements à des rassemblements organisés dans le reste du territoire; 
  • interdiction des transports et lâchers de gibiers à plumes; 
  • interdiction d'utilisation d'appelant. 

 

Il est également obligatoires de respecter les mesures suivantes sur l'ensemble du territoire en plus de mesures précédentes: 

  • surveillance clinique quotidienne dans les élevages commerciaux; 
  • interdiction des compétitions de pigeons voyageurs au départ ou à l'arrivée d'un département cité; 
  • vaccination obligatoire dans les zoos pour les oiseaux ne pouvant être confinés ou protégés sous filet. 

 

Vous pouvez consulter le communiqué de presse du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation ainsi que la plaquette de mesures de prévention dans les documents à télécharger.