Appel aux talents locaux

Vous êtes artiste amateur ou professionnel et souhaitez exposer au Lion d’Angers ?

Informations et inscription

Partager sur

Partez à la découverte du Rallye Trompe Lionnais

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Partez à la découverte du Rallye Trompe Lionnais
Publié le 18/05/2021
  • Découverte

Le Rallye Trompe Lionnais est une association de musiciens jouant de la trompe de chasse. Rencontre avec cette association lionnaise.

 

Présentez-nous votre association ?

Nous sommes un groupe de passionnés faisant sonner la trompe de chasse. Nous organisons des animations pour des événements (mariages, inaugurations…) et des concerts mélangeant l’instrument et de la chorale. Le groupe est composé de 15 sonneurs de 16 ans à 80 ans et plus. Nos répétitions se font au Parc de l’Isle Briand. Nous nous retrouvons pour jouer et chanter ensemble et faire perdurer la tradition liée à notre instrument. Notre association est chargée d’Histoire et à un aspect très familial !

Pourquoi le Rallye Trompe Lionnais est-il chargé d’Histoire ?

Le Lion d’Angers a abrité un premier groupe de sonneurs dès l’après-guerre de 39-45, le Rallye Cor Lionnais, sous la houlette de Hubert Hebras. Ils participaient à l’animation musicale notamment lors des épreuves hippiques. L’exode rural a amoindri le groupe qui s’est alors arrêté. Sous l’impulsion d’Alain Peltier et le soutien de Maurice Foucher, le Rallye Trompe Lionnais, s’est reformé dans les années 1980 autour d’un ancien moniteur, Rémy Pautrel, des trompes d’Angers pour relancer l’animation autour du cheval dans la ville du Lion. La formation des jeunes a également été reprise pour pouvoir faire perdurer le groupe. L’Histoire de ce groupe a été marquée, entre autre, par l’organisation à deux reprises le festival international des Trompes de chasse, qui a donné une certaine visibilité à nos sonneurs ; ainsi que par un voyage à Paris pour sonner au Château de Versailles. Le tout a été possible par le soutien du Département et de la commune au fil des ans. 

Pouvez-vous nous expliquer votre pratique musicale ?

Nous pratiquons la trompe de chasse, un instrument très marqué par la tradition et souvent joué « à l’oreille ». Cela se décline en 3 approches musicales :

  • La fanfare de circonstance, qui sert à communiquer lors des concours de la vénerie ;
  • La fanfare de maitre, où nous jouons un morceau pour une personnalité ;
  • La fanfare de fantaisie, où nous interprétons des morceaux tels que l’Ave Maria de Choubert le Chant final…

Contrairement à ce que peuvent penser les gens, nous ne sommes pas tous chasseurs dans le groupe. La trompe de chasse est un instrument qui plaît beaucoup et inspire un moment solennel. D’ailleurs, nous avons quelques-uns de nos sonneurs qui participent aux sonneries militaires lors des journées nationales. Nous avons aussi réalisé un CD en 2014 où nous y jouons des morceaux.

Des temps forts rythment-ils votre année ?

Nous répétons ensemble régulièrement pour maintenir notre niveau. Nous participons tous les ans à la fête de la musique de la commune ainsi qu’au Palio. Nous avons également l’opportunité de participer à l’événement Tout Angers Bouge. Nous sonnons également la Saint Hubert en décembre à l’Eglise du Lion. Les événements sanitaires ont perturbé nos habitudes mais nous avons hâte de sonner le « nouveau départ ».

Quels sont vos projets actuels et à venir ?

Ces dernières années, l’association a mis en place plusieurs projets pour perdurer et se développer davantage. L’un des plus importants est le changement de nos tenues trentenaires que nous allons pouvoir réaliser sur-mesure en partie grâce à l’appui de la municipalité. Par nos tenues nous représenterons les couleurs locales : le bleu représentera l’Anjou, le noir et le jaune seront le reflet du blason du Lion d’Angers.

Nous souhaitons faire perdurer le groupe par le biais de notre école. Nous nous devons de maintenir et structurer l’école par l’apprentissage, c’est la transmission !

D’autres projets sont en cours de réflexion. Par exemple, nous recherchons à nous ouvrir davantage au territoire avec éventuellement une proposition de tournée inter villages au sein de la Communauté de communes pour que les habitants puissent assister à nos répétitions près de chez eux. Enfin, nous sommes en réflexion sur un potentiel changement de nom de notre groupe. Affaire à suivre…

Ces dernières années, l’association a mis en place plusieurs projets pour perdurer et se développer davantage. L’un des plus importants est le changement de nos tenues trentenaires que nous allons pouvoir réaliser sur-mesure en partie grâce à l’appui de la municipalité. Par nos tenues nous représenterons les couleurs locales : le bleu représentera l’Anjou, le noir et le jaune seront le reflet du blason du Lion d’Angers.

Ensuite nous souhaitons faire perdurer notre groupe. Cela passe notamment par la formation et donc par l’école que nous avons mise en place en 1992. Généralement, nous avons 5 à 10 élèves chaque année. Tous les ans ou tous les deux ans, l’un de ces élèves intègre notre groupe. Pour nous, la formation est très importante et nous nous devons de maintenir et structurer l’école par l’apprentissage, c’est la transmission ! Les jeunes pourront ainsi apprendre les bases musicales tel que le solfège et obtenir une formation la plus complète possible. Nous avons déjà des inscriptions pour l’année prochaine malgré le contexte sanitaire, et nous en sommes ravis !

D’autres projets sont en cours de réflexion. Par exemple, nous souhaitons représenter les couleurs du jumelage de la Ville en réalisant un échange avec les villes jumelles. Nous pourrions effectuer un concert en Angleterre et en Allemagne et trouver là-bas une formation musicale qui serait par la suite reçue chez nous.

Nous recherchons également à nous ouvrir davantage au territoire avec éventuellement une proposition de tournée inter villages au sein de la Communauté de communes pour que les habitants puissent assister à nos répétitions près de chez eux.

Enfin, notre dernier projet sur lequel nous sommes en pleine réflexion c’est un potentiel changement de nom de notre groupe. Affaire à suivre…

Souhaitez-vous ajouter un petit mot à nos lecteurs ?

Nous souhaitons lancer un avis aux curieuses et curieux qui souhaiteraient venir découvrir notre pratique le jeudi à 19h30. La découverte est ouverte à tous. Par ailleurs, on pense souvent que la pratique de la Trompe de chasse est réservée aux hommes mais nous souhaitons inciter les femmes à venir exercer cette pratique au sein de notre association !

 

Pour tout contact ou renseignement, rendez-vous sur site : www.rallyetrompelionnais.e-monsite.com ; ou par téléphone : Jean Hubert Simon au 07 89 87 39 59 ou Sébastien Plassais au 06 30 89 53 60.